Nouvelles technologies

Contrôler sa maison avec le cerveau ?

Une innovation possible dans quelques années

Le projet ”Piloter la maison connectée par le cerveau” a été présenté à Lyon lors du Sido, 10 et 11 avril dernier. Ce salon est dédié à la robotique, aux objets connectés et à l’intelligence artificielle.
Le SIDO impulse et fédère trois écosystèmes pour des projets connectés, autonomes et en recherche de plus en plus  d’intelligence.

Technology in the hands of businessmen

L’Homme a toujours rêvé de maîtriser toutes les choses grâce à la pensée. Allumer sa télévision ou éteindre la lumière d’un simple regard et beaucoup d’autres choses seront peut-être possibles, très bientôt. Ce rêve pourrait effectivement devenir réalité, c’est le projet de l’ Institut National de Recherche dédié aux sciences du numérique (INRA) ainsi qu’Orange. Le principe réside de piloter sa propre maison à distance en contrôlant  les appareils électroniques avec la seule force du cerveau.

 Pour l’instant le principe consiste au contrôle  à l’aide d’un casque électroencéphalogramme et de lunettes de réalité virtuelle. Coralie Haumont, ingénieur de recherche et de développement précise que ces outils permettent d’amener d’autres moyens de communication pour ceux qui n’ont pas de commande tactile ou vocale.

Les nouvelles technologies à l’aide à la personne pourraient prendre son sens. Je dis bien pourrait car il nous faut rester vigilants. Nous pourrions envisager que cette nouvelle technologie apporte un plus pour les personnes en situation de handicap. L’algorithme , concerné, traite les informations transmises par les signaux électriques provenant des impulsions du cerveau. L’utilisateur peut, grâce aux lunettes de réalité virtuelle, visionner les activités de sa maison. Lorsque la personne se concentre sur l’une de ces images, le casque capte, la même fréquence de clignotement dans le cerveau. L’algorithme permet de déterminer son intention, à ce moment. : Dès que l’utilisateur voudra regarder la télévision, baisser les stores ou mettre de la musique, l’action sera possible.

Coralie Haumont précise que ce projet est en phase d’apprentissage, la difficulté est que les  signaux sont différents pour chaque personne.  Alors doit-on espérer ? Ou doit-on vivre le présent en toute sérénité, à ce propos les nouvelles technologies sont présentes sur les stores et elles sont désormais pour l’aide à la personne. Nous proposons une application mobile ” Ma Vie Mes Souhaits ”. Un outil responsable. pour en savoir plus :

la réalité augmentée

Microsoft a déposé un brevet décrivant un système de contrôle de Windows en corrélation avec les oscillations électromagnétiques du cerveau, en quelques mots avec les ondes cérébrales. Ce système ajoute de façon naturelle des interfaces gestuelles dans les systèmes.

Dans le futur, certains système d’exploitation (nous parlerons de système d’exploitation) utiliseront  la voix, les gestes et pourquoi pas la pensée. Pour l’instant ce projet porte sur l’amélioration de l’usage des applications, notamment les interaction, en détectant l’intention du joueur grâce à l’intention du joueur lui même. Dans le projet, l’augmentation de l’utilisation de logiciels de traitement de texte et de navigateurs web est aussi annoncé. Nous avons le devoir de nous interroger si tout est annoncé dans ce type de recherche.

L’intelligence artificielle doit elle répondre au besoin de l’Homme avant que des besoins pour l’Homme se fassent ressentir ? Cette évolution que va t elle nous apporter pour quotidien ? Nous devons, nous poser bien d’autres questions.

Microsoft veut aller beaucoup plus loin, la lecture des signes cérébraux n’est qu’une étape. La firme travaille sur la perception de la charge cognitive. Nous entrons dans l’air de l’ère de la réalité augmentée. Même si cette dernière n’est pas encore tout fait prête pour le grand public, elle l’est  à usage professionnel.

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8