Don d’organes et de tissus

Quelle que soit ma position sur le don,

je l’écris, je la fais savoir.

Ainsi j’évite à mes proches de devoir répondre à la question difficile :

Monsieur, est-ce que votre proche voulait donner ses organes ?

Et ses tissus ?