Questions de santé publique

Coronavirus : encore et toujours…

Aujourd’hui il est difficile de ne pas parler du coronavirus.

Alors allons y.

D’abord son nom.

Comment s’appelle-t-il exactement ?

Les coronavirus sont une grande famille. Il n’y en a pas qu’un loin de là !

Celui qui nous occupe aujourd’hui s’appelle en réalité le SARS-CoV2

sympa comme petit nom !

Le Covid-19, c’est la maladie provoquée par le SARS-CoV2.

Une explication toute simple du nom de cette maladie !

Deux épidémies mortelles dues à un coronavirus sont déjà survenues au 21e siècle.

Dans les deux cas, les coronavirus émergents, étaient hébergés par des animaux et transmis à l’homme.

Pour le coronavirus actuel, l’épidémie est apparue dans la province chinoise du Hubei.

Alors comment se propage-t-il ?

Les objets, lettres, cartons, etc. ne permettent pas au virus de survivre pendant longtemps.

Sa durée de vie en dehors de l’homme est de trois heures.

Le virus se transmet théoriquement, de façon purement aérienne, via les gouttelettes de salive projetées en toussant ou en éternuant.

Une barrière mécanique qui vous protège et protège votre entourage.

Donc un individu sans symptôme de maladie, porteur sain, ne toussant pas ou n’éternuant pas à proximité d’une autre personne, réduit grandement les chances de propagation du virus.

L’origine géographique et ethnique des personnes n’a aucun effet sur la capacité du virus à infecter de nouveaux individus.

Aucun aliment, ail, fenouil, ou produit d’hygiène, sprays, bain de bouche, ne protège du SARS-CoV2. 

Quelle est la durée d’incubation ?

La période d’incubation estimée n’a pas été élargie à 24 jours ou plus.

Elle reste comprise entre 2 et 14 jours.

D’où la mise en quarantaine durant 14 jours des patients suspects de contamination.

Quelles recommandations toutes simples

On entend beaucoup parler de savon hydroalcoolique, encore appelé SHA. Oui bien sûr.

Le lavage soigné (entre les doigts, jusqu’aux poignets) des mains avec du savon doux reste efficace.

En l’absence de masque mettre un foulard, un tissu, devant la bouche et le nez, si l’on tousse, si l’on éternue, constitue une protection efficace.

Et surtout ne paniquons pas : le stress génère des maladies !

Cliquez sur le logo de l’INSERM et accédez à un article sur les fake news du coronavirus actuel….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *