Questions de santé publique

Toujours nos amies les plantes ! A connaître !

Certaines plantes provoquent des allergies, d’autres sont toxiques lorsque nous les mangeons.

Même les plantes dites comestibles, peuvent parfois avoir des parties toxiques.

La pomme de terre est un exemple intéressant.

Tout d’abord son histoire est étrange.

Originaire d’Amérique du sud, le tubercule a eu bien des difficultés à s’implanter dans nos assiettes.

Ce drôle de légume fait partie de la famille botanique tant redoutée :

Celle des solanacées.

la famille

de la belladone, la grande tueuse. Et du datura, tout aussi toxique.

Toutes ces plantes ont donc le même type de fleur : à savoir, une jolie étoile.

Une fleur de solanacée comme celle de la belladone, de la pomme de terre ou… de la tomate

En Allemagne, au XVIIième siècle, la pomme de terre était jugée juste digne de nourrir les cochons et les prisonniers.

En France on pensait que les humains attrapaient la lèpre en mangeant des pommes de terre.

Antoine Parmentier prisonnier en Westphalie, durant sa captivité, mange des pommes de terre.

Il pense que la racine de cette plante sauvera le monde de la faim.

A son retour en France, responsable de l’hospice des Invalides, à Paris, Parmentier plante ce tubercule dans le jardin.

Un jour, Louis XVI, visite les Invalides.

Il remarque les fleurs blanches de la plante.

Louis XIV et Parmentier : autour de la pomme de terre

Il prend Parmentier au sérieux et le soutient dans son action pour la pomme de terre.

Ainsi, lors d’un banquet, le roi se présente avec un petit rameau de fleurs blanches de pomme de terre accroché à son jabot.

Au menu figurent comme une grande nouveauté, les pommes de terre appelées alors “parmentières”.

Mais, Louis XVI fait beaucoup plus pour la pomme de terre : il fait semer toute une plaine en région parisienne.

Un champ de pomme de terre de nos jours….

Des soldats avec baïonnettes gardent les champs. Cela attire les curieux !

“Ce légume à bestiaux ça serait pas si mauvais que ça puisque le roi envoie sa troupe pour la garder. Et pourquoi le peuple n’y aurait pas droit”.

Pendant la nuit la surveillance se relâche ; les voleurs font leur provision et en même temps la publicité de la pomme de terre !

Alors même si aujourd’hui ces peurs sont lointaines, la pomme de terre contient bien une substance toxique :

la solanine.

Mais seulement certaines parties sont riches en toxique. Entre autres, les tubercules verdis, les feuilles !

Et bien sûr il n’y a pas que la pomme de terre qui est à la fois comestible et toxique !

Par exemple, certains noyaux de fruits que vous mangez tous les jours !

Les fruits de nos jardins, pommiers, pruniers, cerisiers, abricotiers, amandes amères, etc.

L’amande de ces noyaux, ce que l’on récupère après avoir cassé la coque, contient des substances riches en cyanure !

5 à 10 amandes de ces fruits peuvent être très dangereux pour un jeune enfant.

Il existe plein d’exemples comme cela.

Dans la rubrique, belle plante à ne pas consommer, nous avons le superbe laurier rose.

Comme les amandes des abricots, tout le laurier rose est très riche en cyanure.

Et cette fois-ci, de la pointe des feuilles à ses racines en passant par ses fleurs.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est laurier-rose.jpg
Le joli laurier rose

Les plantes ne nous veulent évidemment aucun mal ; elles produisent ces substances pour se protéger de leurs prédateurs herbivores.

Elles produisent aussi ces substances pour éviter la venue d’autres espèces de plantes. C’est une sorte de signal signifiant

‘Tire toi de là, c’est ma maison’.

C’est le cas du noyer qui sécrète une substance empêchant aux autres plantes de pousser à leur ombre.

Regardez bien sous les noyers rien ne pousse ! Le noyer se protège très bien!

Et nous pourrions évoquer des dizaines d’exemples !

Mais savourons malgré tout nos chères plantes ;

il suffit de les connaître pour ne pas les craindre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *