Questions de santé publique

Journée Mondiale des soins palliatifs

En France, la loi vise à garantir l’accès aux soins palliatifs pour tous, sans condition de ressource, de milieu social ou encore de maladie. LOI no 99-477 du 9 juin 1999 visant à garantir le droit à l’accès aux soins palliatifs
Dans la pratique, ce droit semble loin d’être respecté et cela de façon uniforme. Notre société devra organiser un grand débat éthique pour que le droit en la matière soit appliqué.

jeudi 12 octobre 2019

Journée Mondiale des soins palliatifs

Les soins palliatifs sont des soins actifs en prenant, à part entière, la personne atteinte d’une maladie grave évolutive ou en phase terminale. Leur objectif est de soulager les douleurs physiques ainsi que les autres symptômes et de prendre en compte la souffrance psychologique, sociale et spirituelle. L’accompagnement de la personne prise en charge est primordial pour la réussite de ses soins. Ces soins peuvent être dispensés à l’hôpital ou au domicile du patient.

Pourquoi les soins palliatifs ?

Les soins palliatifs permettent de soulager la douleur et d’assurer la meilleure qualité de vie possible au patient et à ses proches. Ils visent à soulager la douleur, à apaiser la souffrance physique, à sauvegarder la dignité de la personne malade et à soutenir son entourage.

Vous avez parlé de sédation ?

On peut parler de sédation palliative lorsque l’état de conscience de la personne  est abaissé à l’aide de médicaments pour soulager la douleur. Il peut être nécessaire de poursuivre la sédation jusqu’au décès du patient. Les médecins parlent dans ce cas de sédation palliative continue ou profonde. Le patient s’endort de plus en plus profondément jusqu’à son décès.

Quelques chiffres

On estime qu’entre 85 et 90 % des personnes en soins palliatifs sont conscientes d’être en fin de vie. Elles souffrent de l’absence de discours sur leur mort imminente. Dans une unité de soins palliatifs, les patients ne sont pas abandonnés avec leur histoire, ils sont accompagnés, de jour comme de nuit, par toute l’équipe des soignants et de leurs proches.

Quelles structures ?

Il existe des associations de soins palliatifs. la plupart des associations sont regroupées en une société savante, la Société française d’accompagnement et des soins palliatifs (SFAP). http://www.sfap.org/rubrique/les-soins-palliatifs

Quelles structure ?

Il existe de nombreuses structures en France, selon la source 2016 de la SFAP :
43 unités de soins palliatifs (USP)
404 équipes mobiles de soins palliatifs (EMSP)
2 équipes mobiles de soins palliatifs pédiatriques
15 équipes ressources régionales pédiatriques
111 réseaux de soins palliatifs
92 hospitalisations à domicile (HAD)
350 associations de bénévoles
5 057 LISP répartis dans 835 établissements

Vous souhaitez devenir bénévoles ?

Devenir bénévole d’accompagnement, c’est être prêt à consacrer, gratuitement, de son temps à des personnes gravement malades et en fin de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *