Questions de santé publique

E-santé: les nouvelles technologies au service de la santé

On compte, depuis 2016, 73 millions d’appareils de santé connectés dans le monde. en 2020 il y aurait 161 millions. Les nouvelles technologies peuvent être utile dans le domaine de la santé. Elles ont trouvé un terme approprié : E-Santé.E-Santé se définit comme l’ensemble des services numériques au service du bien-être de la personne. Elle rassemble, également, les applications destinées à la prévention, le diagnostic et également au traitement de maladies

Un peu d’histoire

Amorcé dès les années 70 par l’informatisation des fonctions de gestion et par les premiers projets de dossier patient numérisé. le recours aux nouvelles technologies de l’information et de la communication  dans le champ de la santé a connu depuis quarante ans un intérêt soutenu. Les investissements ont été considérables. Malgré des échecs nombreux et répétés les chercheurs ont persévéré.
En milieu 2010 les pratiques ont brusquement et positivement changé. La mutation des générations a laissé place aux praticiens plus attachés au métier que leurs prédécesseurs, mais en étant plus sensibles aux contraintes économiques. Les patients deviennent actifs, plus éduqués, connectés. Et si, les plus âgés, ne sont pas pour ce type de progrès, leurs enfants le sont pour eux. En dépit d’utilisations souvent éphémères et d’une maturité technologique parfois incertaine, les objets connectés se diffusent.
L’irruption du numérique dans notre vie quotidienne change, également, la médecine. l’automatisation participe aux liens entre les patients et les soignants. Le patient connecté se prend en main en intensifiant les échanges avec les soignants entre les consultations traditionnelles. La médecine en continue est née.

Et maintenant

Il y a un véritable virage numérique à prendre en matière d’innovation. Un travail de fond doit être entrepris et une information très large vers le grand public doit être réalisée. Cinq axes sont à prendre en compte :
le dossier médical partagé (DMP)
            les objets et applications mobiles
            les systèmes d’information en santé
            le programme Hôpital numérique
            le programme territoire de soins numériques

Demain

Il existe de nombreuses opportunités d’avenir pour la santé numérique en France, tant que les acteurs du marché se mobilisent à des fins de pédagogie et ne perdent pas de vue l’essentiel des relations de soin entre praticiens et patients, à savoir l’Homme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *