Questions de santé publique

La douleur

Que dit le Code de la Santé Publique sur la douleur et le Médecin ?

« En toutes circonstances, le médecin doit se forcer de soulager les souffrances du malade par des moyens appropriés à son état et l’assister moralement. Il doit s’abstenir de toute obstination déraisonnable et peut renoncer à entreprendre où poursuivre des traitements qui apparaissent inutiles, disproportionnés ou qui n’ont d’autre effet que le seul maintien artificiel de la vie. »

Et sur le site du Conseil National de l’Ordre des Médecins cet article est précisé.

Donc la douleur est sans aucun doute une préoccupation du corps médical.

Le soulagement de la douleur fait partie d’un travail essentiel de la Médecine.

Que doit faire le Médecin devant la douleur de son patient ?

Il doit contrôler cette douleur.

C’est à dire comprendre l’origine de cette douleur.

Mais il doit également la soulager.     

Cependant le travail du Médecin ne se limite pas au soulagement par les traitements de cette douleur.

Le Médecin prend en charge psychologiquement le patient.

Ainsi le travail du Médecin ne se limite pas aux seuls actes techniques. L’écoute et l’empathie font partie de l’approche de son patient douloureux.

Et dans la fin de vie c’est particulièrement important.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *